La 3DS sur la fin, une short-list s’impose !

Les news de ces derniers mois sur la 3DS annoncent clairement sa fin et ça fait mal à mon petit cœur. C’est donc l’occasion de revenir sur les jeux qui ont fait la gloire de ma 3DS à la ludothèque gargantuesque, mais aux incontournables qui se comptent sur les doigts d’une seule main ou presque. Si peu ? Oui, car je préfère écarter quelques bons titres plutôt que de les qualifier d’incontournables pour avoir plus de matière.

nintendo 3DS C’est vraiment mon pack et ma console préférée !

Si je devais conseiller des titres vraiment incontournables de la console, pour quelqu’un qui n’y a jamais touché, ou pour ceux voulant découvrir des titres à côté desquels ils seraient passés, ces 6 titres sortent réellement du lot :

Bravely Default

Autant encensé que détesté, c’est le meilleur J-RPG de la 3DS. Rares sont les RPG capables de m’impliquer aussi rapidement. Rencontrer le roi dès le début du jeu, like nos bons vieux jeux SNES, fait toujours quelque chose. La direction artistique est magnifique, proposant des villages dignes des plus belles peintures et toujours accompagné d’un zoom arrière de la caméra lorsque le personnage est immobile qui donne une vue d’ensemble souvent indescriptible et terriblement efficace. Le gameplay est plutôt original avec son système d’attaque ou de défense multiple. Mais ce qui donne vraiment une personnalité au jeu vient de celle des personnages principaux. Chaque dialogue est très travaillé, et l’humour combiné à une autodérision omniprésente. Seule ombre au tableau, la fameuse durée de vie artificiellement allongé sur la fin du jeu. Mais pas de quoi le retirer de son piédestal comparé à l’expérience générale proposée par Square Enix.

Luigi’s Mansion 2

La suite du jeu culte de la GameCube nous revient sur 3DS. L’ambiance loufoque et le gameplay aux petits oignons sont toujours présents et le nouveau système de missions permet des sessions de jeu plus courtes. Au risque peut-être de casser l’immersion présente dans le premier volet, qui était un petit open world. Luigi est toujours extrêmement benêt, et ses onomatopées plus drôle que jamais font du titre un must-have qui plaira aux petits comme aux grands.

Metroid : Samus Returns

C’est mon premier Metroid mais également le seul valable sur la dernière portable de Nintendo. La 3D est complètement folle sur ce titre et donne réellement une autre dimension à Samus Aran, notre chasseuse d’extraterrestres préférée. Graphiquement somptueux, gameplay léché, je vous laisse lire mon test pour vous faire une idée sur ce remake parfaitement maîtrisé.

Professeur Layton et l’héritage des Aslantes

Le professeur a envahi nos consoles portables depuis 13 ans, proposant des mécaniques de jeu connus de tous aujourd’hui. Pour moi cet épisode est vraiment l’apothéose de la saga, ET du genre. Impossible de passer à un autre genre de point’n click après avoir fait les Layton. Tout est très bien maîtrisé, Level-5 est un développeur critiqué aujourd’hui, mais les Layton sont incontournable aujourd’hui. Les défis sont toujours bien trouvés et le jeu est magnifique (surtout avec la 3D). Quant au scénario, il est du niveau du 4ème opus sur DS, donc de très très bonne facture.

Zelda : A Link between world

Je n’ai pas connu A Link to the Past en son temps, donc quand je l’ai fini en 2015 je n’ai pas eu le même ressenti que les adorateurs du jeu. Mais je l’ai eu pour ALBW qui a tout pour plaire à notre époque (contrairement à son grand frère). Graphiquement somptueux, la dernière feature de Nintendo permettant de rentrer dans les murs chamboule intelligemment le gameplay du titre. Au moins autant indispensable que le jeu original.

Zelda : Majora’s Mask

Je l’avais clairement trouvé injouable sur N64 à l’époque, mais quel bonheur d’y jouer sur 3DS. Une fois n’est pas coutume, la 3D fonctionne à merveille. Et surtout, je pense que le gameplay a été un peu retouché car je le trouve beaucoup moins rigide. L’originalité du scénario/gameplay ne plaira pas à tout le monde, mais encore une fois Nintendo a largement corrigé les défauts de la version 64 pour nous donner la meilleure version du soft sur nos 3DS !

Bref, la 3DS c’était cool, mais ça va être compliqué de la ressortir de son placard pour tâter de nouveaux jeux, ou d’hidden gems que j’aurai laissé de côté…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrire un commentaire
Votre nom