Certains jeux marquent les esprits. Les genres sont pléthoriques mais me concernant ce sont souvent des jeux de plateformes/aventures ou des J-RPG. Et comme Dragon Quest VIII a marqué ma vie de joueur, j’en espère tout autant de Dragon Quest XI !

La nostalgie de la PS2

Inconditionnel de la GameCube, j’ai découvert la Playstation 2 durant sa fin de vie. Cette nouvelle aventure vidéo-ludique m’a permis de découvrir plusieurs titres exceptionnels, dont Dragon Quest VIII : L’Odyssée du roi maudit. Une première pour moi concernant le genre et la saga, j’ai pris une belle baffe qui m’a ouvert la voie vers d’autres jeux comme Final Fantasy X pour ne citer que lui. C’est donc avec impatience que j’ai attendu Dragon Quest XI : Les combattants de la destinée, unique titre de la saga conçu pour nos consoles de salons depuis le VIII en 2006, il y a 14 ans.

Dragon Qest XI est sublime !

Dragon Quest XI, de toute beauté !

Certes, le jeu est sorti en 2018 mais j’ai attendu d’avoir une PS4 PRO pour y jouer, ma FAT ne rendant pas vraiment hommage au titre. Car le cell shading cartoon fait encore son effet en 2020 et permet une direction artistique terrible avec peu de techniques. Oui, DQXI est beau, et très beau sur PS4 PRO (tellement que je pense dédier un article à la montagne de screenshots que j’ai pris pendant ma partie). Les femmes sont également très belles, que ce soit les puff puff girl (quelle énorme référence à Tortue Géniale d’ailleurs), ou les héroïnes, Jade étant pour moi la plus belle. Elle devient mon nouveau coup de cœur après l’assez lointaine Quiet de Metal Gear Solid 5 en 2015.

Dragon Quest XI est un chef d'oeuvre !

Un jeu avec un vrai scénario

Comme son prédécesseur, les combattants de la destinée est très long à démarrer. Environ 15h sont nécessaires pour avoir un peu de liberté, donnant au jeu une autre dimension. Tout est plus féerique, et on se rend rapidement dans des endroits oniriques et magnifiques comme j’en ai pas vu depuis longtemps. On découvre de nouveaux mondes et de nouveaux moyens de voyager. Vient ensuite la 3e partie du jeu qui monte encore d’un cran l’intérêt du titre. Le vrai scénario se met en place, et l’histoire de tous les héros nous est enfin révélée. C’est bien la partie la plus intéressante du jeu. Vous croyez ? Et bien non, une fois le jeu terminé, le End Game est tout simplement ahurissant de nouveautés. On a carrément droit à des scénarios supplémentaires qui je trouve, sont encore au-dessus de tout ce qu’on a pu voir dans le jeu. Soyons clair, le contenu de Dragon Quest XI : Les combattants de la destinée est complètement fou, et vraiment de qualité ! Pour ma part j’ai mis 75h pour obtenir la vraie fin 🙂

Dragon Quest XI et ses mondes magnifiques !

Quelques petits regrets…

Le système de combat reste très agréable bien que très classique. Du tour par tour, c’est tout que ce j’aime et c’est bien rare à notre époque. Par contre j’ai pas compris l’utilité du déplacement pendant les combats. Si quelqu’un peut m’expliquer ? Ensuite vient le vrai problème du jeu : ses musiques. D’une part, peu inspirées et d’autre part, non orchestrale. En 2020 c’est déplorable et surtout incompréhensible, alors qu’elles sont disponibles dans la version Switch. C’est d’ailleurs le gros regret de ce Dragon Quest XI sur PS4, c’est qu’il est inférieur en tout point à la version hybride de Nintendo, sauf les graphismes. C’est une des raisons qui m’a fait attendre avant de m’y mettre sérieusement, espérant voir arriver tout le contenu supplémentaire sur la console de Sony.

Dragon Quest L'ultime combat

Indémodable Dragon Quest

La onzième itération de la saga est un immense JRPG, dans la même veine que le VIII sur PS2 avec un End Game débordant de contenu. C’est un grand voyage qui nous fait rêver, comme quand on était gamin sur nos SNES et PS1. Il prend immédiatement sa place dans ma maigre collection PS4, et la version Switch suivra quand son prix baissera. Je viens tout juste de battre le True Last Boss, et la dernière question que je me pose est : je le platine ou pas ? 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrire un commentaire
Votre nom