Après un Outer Wilds pleins de surprises et très philosophique, le besoin d’un autre genre s’est rapidement fait sentir. Et ce fut l’occasion pour moi de rejouer à une licence qui m’est chère : Uncharted. Pour accompagner à nouveau Nathan Drake dans ses aventures déjantées, je me suis fait prêter la trilogie remastérisée sur PS4. Cette saga fut mon premier coup de coeur sur PS3, mais mes souvenirs maintenant lointains ne sont plus aussi impérissable qu’à l’époque en 2012. Que vaut le jeu en 2019 ? Le platine Uncharted Remastered est-il à la portée de tous ?

Un coup de vieux pour Uncharted ?

D’un point de vue technique, pour un jeu de 2007 c’est fichtrement bien maîtrisé. Le travail fourni par Bluepoint va plus loin qu’un simple remaster et beaucoup d’assets ont été retravaillés permettant quelques panoramas très sympathiques. Je suis seulement en 1080p sur mon 65 pouces, et c’est très fluide, il y a très peu d’aliasing et cerise sur le gâteau les temps de chargements sont inexistants.

Le platine Uncharted remastered dès le débutConcernant le jeu lui-même, mes doutes ont rapidement laissé place à un bien-être connu de tous les retrogamers : l’effet madeleine de Proust. Même si c’est compliqué d’en parler quand elle concerne une époque autre que l’enfance (j’avais 25 ans quand j’ai découvert la licence). Le trio de héros fonctionne à merveille, et Nathan m’aura fait sourire pouffer une paire de fois, la VF d’excellente facture aidant évidemment. Les grands méchants sont aussi bien travaillés, on regrettera juste de ne pas foutre nous-même une rouste à l’un d’eux. Quant aux phases d’explorations et de gunfights, elles sont beaucoup mieux équilibrées quand le quatrième épisode. L’ultime épisode canon de la licence m’a laissé en 2016 la mauvaise impression de jouer à un Gears of War. Mais Drake’s Fortune alterne les gameplays de façon assez efficace, même si l’approximation de certain sauts et roulades rend dingue 🙂

Le platine uncharted remastered est une course de fond

La difficulté, c’est bien

En 2012 j’ai terminé le jeu mode normal, et j’ai pris la sage de jouer en mode extrême aujourd’hui. Ce mode apporte vraiment une plue-value au jeu qui devient une vraie aventure où la réflexion est obligatoire. Car en extrême, la moindre balle perdue peut vous tuer, soyez prévenu. Pensez également à supprimer les indications pendant le jeu, cela ajoute également un peu de challenge bienvenue.

La fin de l'histoire d'UnchartedVous l’aurez compris, la magie l’emporte encore aujourd’hui, en 2019 et à 32 ans. J’ai récemment voulu me séparer de tout les épisodes de la saga, la faute à trop peu de souvenirs positifs. Mais le doute est maintenant levé, et je repartirai surement à l’aventure avec Nathan dans les autres épisodes.

Le platine Uncharted Remastered

Platine Uncharted Drake's FortuneQuant au platine de ce Uncharted Remastered, ce fut un peu long, mais vraiment rien de compliqué. En commençant immédiatement le jeu en extrême, j’ai débloqué la moitié des succès à la fin de ma première partie. J’ai du ensuite partir en chasse des trésors que j’avais oublié tout en tuant des centaines d’ennemis de certaines façons et/ou avec certaines armes et quelques heures plus tard le Platine était là ! À voir si je fais de même pour ses petits frères !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrire un commentaire
Votre nom