Près de 50h de jeu en 2013 m’ont permis de venir à bout de la sorcière céleste. Une aventure avec un grand A que je vous raconte dans le test de Ni no Kuni récemment publié. Au vu de mes précédents articles on pourrait croire que je suis devenu chasseur de trophée mais pas du tout, j’essaie simplement d’aller au bout des jeux que j’adore, et il se trouve que les derniers que j’ai fait sont géniaux. Pour Ni no Kuni, 50h supplémentaires ont été nécessaire pour obtenir le platine, que voici, avec une photo bien dégueulasse car la PS3 ne prend pas de screenshot automatique comme sa petite sœur 🙂

Mais si je m’y étais intéressé plus tôt, la douloureuse aurait été bien plus courte, car même si de nombreux sites répertorient les trophées et indiquent comment les débloquer, j’ai découvert quelques astuces pendant mon périple, que je partage avec vous dans cet article afin faciliter la tâche des plus courageux d’entres vous.

Après la fin de ma partie principale, soit 50h de jeu, j’ai débloqué 30% des trophées mais sans m’en préoccuper. En s’y prenant dès le début, et avec un peu plus d’informations, j’aurai pu diviser par deux les 50h supplémentaires qu’ont nécessité l’obtention de l’ultime trophée car deux d’entre eux sont tout bonnement trop chronophage et nécessitent de s’y intéresser très tôt dans l’aventure.

Le trophée le plus long, « Famille élargie », demande au joueur de capturer 250 familiers différents, rien que ça. Pour la faire rapide, chaque Familier peut évoluer deux fois. La première évolution est imposée, mais le seconde vous offre deux possibilités. Donc pour avoir toutes les évolutions d’un familier, il faut, soit les capturer tous les 4 (mais c’est pas toujours possible), soit capturer la première et/ou la deuxième forme pour les faire évoluer.

Les bonnes pratiques :
– Capturer tous les familiers que vous pouvez dès que vous obtenez le sort Sérénade pour Myrta
– Ne pas se soucier des doublons, le second familier servira peut-être a obtenir la dernière évolution que vous n’avez pas choisie
– Faire évoluer les familiers dès que vous le pouvez avec les perlettes et les perles

Ma méthode pour être le plus efficace possible :
Pour savoir où vous en êtes, un seul endroit : la Stèle du Savoir, rubrique Bestiaire. Vous verrez le nombre de familier apprivoisé, et chacun d’entre eux aura un cœur à côté de son nom pour les différencier de ceux qu’il vous manque. Et ce sera très pratique pour obtenir les derniers familiers manquants, grâce au classement par région et par famille. Avec le classement par famille, vous saurez quel familier n’est pas encore apprivoisé, et avec le classement par région, vous saurez où il se trouve. Vous n’arrivez pas à trouver ledit familier ? Ou à le capturer ? Pas de problème, avec le classement par famille, choisissez de capturer sa première ou deuxième forme et faite la évoluer en celle qu’il vous manque. Et le tour est joué. Ne faites pas la même erreur que moi, j’ai découvert tout ça après environ 30h de farm… Dernier point, certains conseillent d’effrayer les familiers avec des attaques magiques comme Fulgur ou Déluge pour augmenter le taux de capture, mais je ne suis pas convaincu de l’efficacité du procédé.

N’oubliez pas en parallèle de choisir un ou deux familiers par personnage que vous allez garder et faire évoluer normalement pour venir à bout des combats et des bosses du jeu, sinon vous serez rapidement bloqué par votre niveau.

Le second trophée qui rend dingue est lié à l’alchimie et porte bien son nom : « Savant fou », et vous demande de réaliser 120 recettes. Elles sont dispersées dans le monde et s’obtiennent majoritairement en discutant avec les gens. Une liste est disponible dans le menu « Chaudron » du jeu, chaque recette portant un logo. Si le logo est un ?, alors la recette n’est pas encore réalisée. Il sera donc simple de savoir où l’on en est. Beaucoup d’objet se trouvent sur la map, mais les plus rares et les plus compliqués à obtenir se trouvent sur les familiers qu’il faudra dépouiller avec la compétence « Voler » de Faco. Il est également nécessaire de débloquer grâce aux « cartes du magicien » chez Quête Express les compétences qui augmentent le loot après chaque combat.

Les bonnes pratiques :
– Ramasser systématiquement les objets présents sur la mappemonde (ils réapparaissent après les avoir pris au bout d’un certain temps)
– Voler les familiers avec Faco dès que possible, surtout les familiers dorés (le taux de loot dépend des familiers et des objets)
– Acheter tous les équipements possibles dans les villes une fois que avez suffisamment de florins

De mémoire, les 100 premières recettes seront faciles à réaliser avec le loot que vous aurez durant le jeu et les objets disséminés sur la map. Pour les autres, de longues heures de farm vous attendent contre les familiers possédant les objets les plus rares. Les familiers peuvent looter jusqu’à 3 objets différents, tous visibles dans le bestiaire. Le premier est celui que vous volerez la plupart du temps, le deuxième vous aurez de la chance si vous l’obtenez, et le troisième a souvent un taux de loot horrible et vous ne l’aurez pas avant des dizaines et des dizaines de combat. C’est bien évidemment ce dernier qui sera nécessaire pour les quelques recettes qu’il vous manquera à la fin. Il y a deux solutions pour raccourcir drastiquement le temps qu’il faudra pour obtenir ces précieux objets.

Ma méthode pour être le plus efficace possible :
Le premier, je n’ai pu l’expérimenter qu’une fois, donc je ne sais pas si c’est une vérité absolue ou non, mais voler un familier sur le point d’être capturé augmente surement les chances d’obtenir son objet le plus rare. Le second est 100% certifié, utiliser Fulgur avec Oliver sur les familiers pour espérer voir apparaître une grosse orbe jaune, et la prendre avec Faco pour utiliser sa compétence spéciale sera toujours récompenser par l’objet le plus rare possédé par le familier.

C’est bel et bien cette dernière astuce qui vous fera gagner un temps dingue dans l’obtention de tous les ingrédients nécessaires aux 120 recettes !

Une fois ces deux trophées obtenus, les autres seront tellement faciles à avoir que je ne vais même pas en parler 🙂 Ils s’acquièrent en jouant, et si vous êtes passés à côté de certains pendant votre première partie, ils seront très simples à avoir plus tard, contrairement aux deux du dessus. Et dernier petit conseil, pour gagner rapidement de l’expérience, allez sur le chemin du cabri pour farmer les Tokododo.

J’espère que cet article vous fera gagner de précieuses heures de jeu, vous évitant ainsi de laisser tomber l’aventure comme j’en ai eu plusieurs fois l’envie. Que le Magicien Mirifique soit avec vous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrire un commentaire
Votre nom