J’ai relu il y a peu tout Dragon Ball, et ma mémoire me faisant défaut, je ne me souvenais pas si le Docteur Géro apparaît dans cette partie du manga, et j’ai maintenant la réponse : non, et il n’est même jamais mentionné. Le docteur Géro est donc une pure invention pour les arcs des Cyborgs et de Cell. Voilà, maintenant vous le savez 🙂

Parmi les grands méchants de Dragon Ball, il y a le général Rouge qui dirige d’une main de fer l’armée du Ruban Rouge. Et même après sa mort, son armée fera parler de lui par l’intermédiaire du Docteur Géro (C-20), le génie à l’origine des robots de l’armée déchue comme le sergent métallique ou encore C-8. Après la dissolution de l’armée du Ruban Rouge, il a continué ses recherches et a créé les cyborgs que nous connaissons tous. Mais dans l’Offensive des cyborgs, un OAV de 1992, les cyborgs ont été créé directement par son ordinateur central et nourrit par la haine que voue le Docteur Géro à Sangoku. C’est donc sans surprises que les trois nouveaux cyborgs C-13, C-14 et C-15 s’en prennent à notre héros, pendant qu’il fait tranquillement les magasins avec sa femme et son fils 🙂

Comment sont ces nouveaux cyborgs ? C-15 à le style, C-14 c’est juste une grosse brute, mais C-13 est plutôt quelconque et ressemble à un papy. Il se démarque seulement par une attaque qui elle est plutôt classe, la « boule spéciale double S » comme il l’a surnomme. Mais tout change lorsqu’il absorbe ses deux potes : il transpire la classe de par son chara design de dingue ! Et comme souvent dans la série, lorsque l’adversaire est trop puissant, Sangoku fait appel à la nature et aux êtres vivant sur Terre pour faire l’attaque universelle (ou Genkidama pour les puristes de la VO).

Encore une fois, cette scène se démarque dans sa bande originale, avec un BGM que l’on retrouve déjà dans la vidéo de la mort de Boubou qui est capable de transmettre de grandes émotions à chacune de ses écoutes. C’est dans des moments comme ça qu’on se rends compte du boulot de la Toei. Combiner cette musique au désespoir des personnages qui tentent de sauver la Terre, avec une mention spéciale pour le speech que fait Trunks sur le monde futur, c’est vraiment du grand art. Le seul reproche qu’on peut leur faire et d’avoir voulu être trop créatif et permettre à Sangoku d’utiliser l’attaque universelle en Super Guerrier, alors que comme le souligne Krilin ce n’est pas possible.

À moins que Toriyama ne nous ait pas tout dit ?

                   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrire un commentaire
Votre nom