Ceux qui me suivent depuis un moment savent que j’ai fait un gros tri dans ma collection en février dernier. Maintenant que le plus facile est fait (c’est simple de trier et de vendre, après il faut tenir bon et ne pas répéter ses erreurs), je vais pouvoir vous présenter ma collection, que j’aime bien plus qu’auparavant. Mais d’abord, je vais vous expliquer comment je m’y suis pris pour la rendre telle qu’elle est aujourd’hui, c’est à dire presque parfaite 🙂

Pour former ma ludothèque, je me suis imposé deux règles simples et logiques pour ne garder que l’essentiel, sans lesquelles une petite collection peut rapidement devenir un sacré bordel :mrgreen: :

– Ne jamais garder un jeu qui bénéficie de l’aura de ses grands frères s’il n’en vaut pas la peine : j’ai par exemple conservé Jak 1 et 2 sur PS2, mais je me suis séparé du 3.
– Ne jamais se fixer d’objectif sur un thème : avoir tous les jeux de la NGC, tous les jeux de la saga Zelda, tous les jeux développés par Level-5, ou tous les RPG de la PS2.

En respectant ces deux petites règles, j’ai évité beaucoup de gras et ainsi pu satisfaire sans le savoir une envie que j’ai toujours cru inatteignable : avoir 10 jeux maximum par support. Ce n’est évidemment pas une vérité absolue, mais sur les 27 consoles que je possède, je dépasse ce chiffre d’une courte tête uniquement pour la PS2 (11) et la PS3 (13).
Après avoir parlé des règles de ma collection, je vais vous expliquer comment je choisi les jeux que je garde. C’est maintenant beaucoup plus subjectif, parfois irrationnel : l’exigence. Mais ce n’est pas une exigence qui réponds forcément à un critère particulier comme un gameplay de fou, un scénario béton, une DA à tomber par terre ou les trois en même temps. Mon exigence, c’est qu’il se passe quelque chose. Le quelque chose qui fait que, pour une raison inconnu, tu as envie de te replonger à cœur ouvert dans un univers et une ambiance que tu ne retrouveras nulle part ailleurs.

Il faut savoir que j’ai également une façon de tester un jeu que peu de monde comprendra : je mets la galette dans la console, et si dans la 1/2h – 1h qui passe je sens pas le quelque chose qui fait que ce sera un jeu que je vais garder, j’arrête. Mon temps est trop précieux aujourd’hui pour le perdre avec des jeux moyens ou juste bons. C’est vrai que quand tu es célibataire ou en concubinage, t’as le temps de tester tout ce que tu veux, et de rentrer en profondeur dans les jeux, mais maintenant ce n’est plus mon cas.

Et dernière chose, en plus d’être exigeant, j’aime peu de style de jeu. Je ne m’y intéresse même pas si c’est un : shoot’em up, first personnal shooter, point & click, visual novel, survival horror, hack & slash, rogue like, RPG occidental, RPG tactique, full multi, jeu de stratégie/simulation/réflexion, sport ou rythme, bref ça en fait beaucoup. Sauf évidemment exception, quand un jeu est génial dans son genre et acclamé par la presse et les joueurs, comme The Witcher 3 par exemple j’y vais les yeux fermés. Par contre je suis très friand des jeux de plate forme, de J-RPG et A-RPG, d’aventure/action et les beat’em all dans une moindre mesure. Je n’ai pas vérifié mais je pense que ma collection est essentiellement constituée de ce genre de jeu.

J’ai terminé 199 jeux à ce jour et je n’en garde que 150 environ, soit 25% de déchet. Quand je regarde les jeux qui figurent dans ces 25%, ce sont clairement des jeux que j’ai fait à un moment où j’avais plus le temps de jouer, que ce que j’avais de bons jeux à faire. Cela correspond à mes 20-25 ans et au début de mon indépendance financière. Une situation aujourd’hui révolu, car j’ai moins de temps pour jouer, que ce que j’ai de bons jeux à faire :mrgreen:

J’ai maintenant une wishlist d’environ 30 jeux à diviser en deux catégories équivalentes en quantité : les jeux que j’aime et que je veux avoir dans ma collection, et les jeux que je veux tester par moi-même. Une fois cette whishlist terminée, je pense que je rentrerai très peu chose à part du current-gen.

Je vais maintenant pouvoir partager avec vous cette collection qui me tient à cœur, en réservant un article à chaque console que je possède, et en commençant par celles dont j’ai fait le tour et qui devraient ne plus évoluer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrire un commentaire
Votre nom

Entrez Captcha ici : *

Reload Image