PARTAGER


Après un an d’abstinence, j’ai enfin rebrancher ma PS4 ce week-end !
Depuis un an, je vivais dans un petit appart, avec une petite TV, pas de home cinéma, bref, la loose totale ludiquement parlant, donc hors de question pour moi de jouer dans ces conditions.
Comme vous avez pu vous en rendre compte dans mes précédents articles, j’ai beaucoup joué aux consoles portables, notamment la VITA, la PSP et la 3DS.

Mais depuis deux semaines, je vis dans mon nouveau chez moi, définitif, et j’ai pu m’installer convenablement, prêt à geeker !
J’ai eu le choix du roi entre des gros jeux comme Bloodborne, Nioh, Ni no Kuni 2, NieR Automata, The Last Guardian ou encore Yakuza 0.
Mais mon choix s’est porté sur Rime, car pour une remise en bouche, je voulais quelque chose de simple, sans prise de tête, et de court.

Tous les screenshots présents sur cette page ont été pris pendant ma partie. Cliquez dessus pour les voir en grand.

Mais quelle D.A !

La seule chose que je peux dire, c’est que je ne regrette pas mon choix.
Le jeu de Tequila Works est magnifique, dispose d’une bande son de ouf (merci le 5.1 pour profiter réellement du taff des compositeurs), un scénario TRÈS travaillé et un twist final auquel je n’aurai jamais pensé mais, car oui il y a un mais, une optimisation vraiment dégueulasse (j’y reviendrai après) !

Le jeu est sublimé de nuit !

Le jeu nous met dans la peau d’un petit garçon qui se réveille, seul, échoué sur une plage.
Aucune indication, aucun texte, aucune voix, juste une bande son monstrueuse, et c’est comme ça tout le jeu 🙂
C’est clairement ce qui fait sa force, on déroule facilement, au rythme de l’exploration des îles et de leurs énigmes, sans savoir le pourquoi du comment de l’histoire.
Le gameplay n’a rien d’innovant, mais fait le boulot, avec des mécaniques vus et revus dans beaucoup d’autres jeux d’aventures/énigmes.

Sans spoiler, je vais vous donner un petit conseil que j’aurai aimé connaître quand j’ai commencé le jeu : prenez le temps d’explorer.
Il y a beaucoup d’objet à trouver, et ce sont eux qui font le scénario. Je vous en dis pas plus, mais si vous ne faites pas attention pendant l’aventure, le twist final, bien que génial, vous paraîtra un peu flou.

Et l’optimisation ? Ah oui, une horreur ! Le framerate chute fréquemment dans des zones qui ne le méritent pas, genre une petite grotte fermée, là où une vue d’ensemble des îles ne fera pas broncher votre PS4.

Un jeu vraiment unique en son genre !

Pour conclure, il est difficile de le mettre dans telle ou telle catégorie tellement il est unique pour moi. Impossible de le comparer à Ico par exemple (comme j’ai pu le lire dans la presse). C’est vraiment un jeu à faire, une expérience à part et ce, même si vous aimez pas le genre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrire un commentaire
Votre nom