[DBZ/EP95] L’apparition d’un guerrier légendaire

Je veux consigner les plus grands moments de Dragon Ball Z, en commençant par le premier qui me vient en tête, tout en étant le plus emblématique de la série : la transformation de Sangoku en Super Guerrier (oui, j’aime la VF).
Cette scène va faire basculer la série dans une course à la transformation dans les arcs suivants, qui me donneront régulièrement un petit hérissement de poil en bonne et du forme.
Cet anime a le don de faire me remonter les vieilles émotions que j’ai pu avoir étant gamin, avec seulement une musique, une voix, une scène émouvante ou une autre qui en met plein la vue, et cette vidéo fait partie de la dernière catégorie.

La force de cette scène vient de la rapidité avec laquelle les événements se passent.
À peine de retour Freezer élimine Petit Coeur et Krilin en un clin d’œil sans que personne ne puisse rien faire.
Le spectateur se place directement dans la peau de Sangoku qui n’a pas pu sauver ses amis et ressent la même frustration.
Il n’a d’yeux que pour la vengeance, et le moyen, incontrôlé, qu’il trouve pour surpasser le tyran est de se transformer en Super Guerrier et devenir véritablement légendaire. Quand sa colère explose c’est pour moi le frisson assuré à chaque visionnage.
La musique renforce également l’engouement pour cette scène. Ces morceaux que l’on appelle communément BGM dans un anime sont souvent sources de frissons à foison.

Pour finir, le doublage que tout le monde aujourd’hui qualifie de merdique car, « la VO c’est mieux », « les voix japonaises sont meilleures », « la VF c’est de la merde », « bla bla bla » est un vrai plus car bien étrange dans cette scène.
C’est vrai que certains doublages sont ridicules, c’est un fait, mais moi, c’est la VF qui m’extasiait quand j’étais petit, et qui continue à le faire. La particularité du doublage est qu’il est en VO au début, tandis que la colère finale qui débouche sur le Super Guerrier est en VF. Et personnellement, c’est précisément ce moment qui me file la chair de poule !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrire un commentaire
Votre nom